Wutaishan et ses temples montagne sacrée du bouddhisme

Wutaishan et ses temples Xinzhou Shanxi
Le Mont Wutaishan, première des quatre montagnes sacrées bouddhiste, est un site remarquable de par ses nombreux panoramas et la richesse de ses temples. Ce patrimoine mondial offre un paysage culturel sans pareil avec ses monastères répartis sur cette montagne aux cinq plateaux.

L'une des quatre montagnes sacrées du bouddhisme

Temples de WutaishanAux prémisses du bouddhisme en Chine, des maîtres bouddhistes indiens découvrirent ce lieu qui serait identique au pic des Vautours, pic sur lequel Sakyamuni aurait enseigné le sutra du lotus. Le premier empereur Han les a alors écoutés et fit construire le premier temple du Mont Wutai, en l'an 68. Les empereurs se succédèrent et le Mont Wutai, communément appelé Wutaishan, devint vite un lieu de pèlerinage où quelques 200 temples et monastères furent construits !
Wutaishan est également appelé Mont Qingliang ; c'est d'ailleurs du fait de ce deuxième nom que Wutaishan est devenu l'un des quatre monts sacrés bouddhistes en Chine. En effet, dans un ancien rouleau, il est dit que le Mont Qingliang était la résidence de Manjusri. L'histoire se répandant, le Mont Qingliang fut transformé en l'un des principaux lieux de culte de Manjusri. Wutaishan devint un lieu de pèlerinage pour le peuple mais aussi pour les empereurs qui en firent le cœur du bouddhisme han.
Aujourd'hui le Mont Wutai est le premier mont sacré du bouddhisme en Chine, devant le Mont Putuo du Zhejiang, le Mont Emei du Sichuan et le Mont Jiuhua de l'Anhui.
Ce lieu d'harmonie entre les Han et les Tibétains est d'ailleurs l'endroit idéal pour avoir la chance de rencontrer des lamas en dehors des temples du Tibet.

Un mont pour cinq terrasses 

Avec son pic Yedou culminant à 3 058 mètres de hauteur, le Wutaishan est la plus haute montagne du nord de Chine. Située dans le Shanxi, les touristes profitent généralement de la fraîcheur des lieux pour faire une longue escale entre Datong et Taiyuan lors de leur voyage.

La traduction de Wutaishan signifie en fait « montagne aux cinq terrasses », mais une traduction plus réaliste serait montagne aux cinq pics. En effet, le mont est composé de pentes vertigineuses et de cinq pics dénudés dont le sommet est assez plat.

Le village de Taihuai 

Dans la vallée alpine de Wutaishan se trouve le village de Taihuai. Etant particulièrement difficile d'accès (5h de route minimum depuis Datong), ce petit village monastique est principalement peuplé de moines, de lamas et de pèlerins. On y dénombre seulement 2 000 âmes constituées de 4 ethnies : les Han, les Mongols, les Tibétains et les Tujia. Une multitude de vieux temples sont d'ailleurs construits à l'intérieur du village mais aussi sur les pentes environnantes.

Les temples de Wutaishan

WutaishanA l'apogée du bouddhisme, le Mont Wutai abritait quelques 300 temples et monastères. Aujourd'hui l'Unesco les comptabilise au nombre de 41 au sein de la zone considérée comme patrimoine mondial.
Parmi les temples de Wutaishan, le principal temple et symbole du Mont est le Temple Tayuan. Il domine l'horizon du village avec son Grand Dagoba blanc Daciyanshou coiffé de ses 200 clochettes construit en 1301. Cette pagode est en fait un stupa Sarira de 50 mètres de hauteur et serait l'une des 84 000 reliques incarnant Sakyamuni.
D'autres temples de Wutaishan sont d'importance. On retrouve notamment le Temple Xiantong  qui est le plus grand temple du Mont ainsi que l'un des premiers temples bouddhistes de Chine. Parmi les 400 pièces de cet immense temple, le pavillon de bronze, entièrement constitué de bronze permet d'admirer une statue en bronze de Manjusri aux 1 000 bols d'aumône ainsi que 10 000 figurines de bronze gardant la relique.
Le Temple Pusading est le temple le plus complet du Mont Wutai. Ancienne demeure de la secte tibétaine des Bonnets Jaunes, il fit ensuite parti des temples de la famille impériale. Il est vite devenu le lieu de culte du bouddha Manjusri.
Il est également intéressant de découvrir les légendes bouddhistes au fil des 500 statues du Temple Shuxiang. Le Temple Foguang renferme quant à lui des sculptures grandeurs nature en argile. Surnommé 1 trésor de Chine par l'archéologue Liang Sicheng, c'est l'un des trois endroits où l'architecture Tang est encore visible en Chine, tous les autres bâtiments de l'époque ayant disparus. Le Temple Luohou abrite une grande fleur de lotus en bois sur les pétales de laquelle se trouve une sculpture bouddhiste.

Chaque temple a bien sûr sa particularité et tous valent la visite. Ne sont cités ici que certains des temples les plus intéressants. Un voyage à Wutaishan n'inclue donc pas obligatoirement ces temples et n'exclue également pas les autres. 

  • Saison idéale pour la visite

    Juin. Juillet. Août. 
Haut de page
  • visite Voyage de Pekin à Xi'an par le plateau du Loess

    Voyage de Pekin à Xi'an par le plateau du Loess

    12 jours - à partir de 1 564 €

  • visite Monts sacrés de Chine

    Monts sacrés de Chine

    18 jours - à partir de 2 857 €

  • visite Voyage luxe de Canton à Shanghai via Pékin

    Voyage luxe de Canton à Shanghai via Pékin

    28 jours - à partir de 4 091 €

  • visite Voyage de découverte en Chine du Nord

    Voyage de découverte en Chine du Nord

    33 jours - à partir de 5 987 €

  • visite Grottes de Yungang

    Grottes de Yungang

  • visite Monastère suspendu de Hengshan

    Monastère suspendu de Hengshan

  • visite Pagode de bois de Yingxian

    Pagode de bois de Yingxian

  • visite Temple Shanhua

    Temple Shanhua

  • visite Vieille ville de Pingyao

    Vieille ville de Pingyao

  • visite Résidence de la famille Qiao

    Résidence de la famille Qiao

  • visite Résidence de la famille Wang

    Résidence de la famille Wang

  • visite Temple Jinci

    Temple Jinci

  • visite Monastères de Huayan

    Monastères de Huayan

  • visite Temple de Shuanglin

    Temple de Shuanglin

  • visite Château souterrain de Zhangbi

    Château souterrain de Zhangbi

  • visite Grande muraille en terre de Datong

    Grande muraille en terre de Datong