Architectures nouvelles buildings de verre et d'acier

Architectures nouvelles Pékin Région de Pékin
Pékin, capitale de la Chine, a su allier traditionnel et modernité sans trop bouleverser le paysage architectural. Capitale culturelle de l'Empire du Milieu, Pékin a gardé ses trésors historiques en l'état. Certains quartiers ayant commencé à disparaître au profit de nouveaux buildings, la municipalité les a placés sous protection du gouvernement. On retrouve ainsi des temples et palais impériaux côtoyant les immenses tours et les habitations du périphérique. Il est ainsi très intéressant de visiter Pékin pour voir le contraste entre architectures nouvelles et anciennes.

Le site des Jeux Olympiques 

Pékin cherche à garder son côté patrimoine culturel et historique tout en intégrant dans son paysage des bâtiments futuristes. Pour montrer l'importance de l'intégration du futur dans l'histoire pékinoise, l'Olympic Green a été aménagé sur l'axe médian où se trouvent les principaux monuments histoires : la Cité Interdite, la Place Tiananmen, la Colline de Charbon,…
Les deux structures à l'architecture la plus futuriste du parc olympique sont le Stade National Olympique et le Centre National Aquatique. La première construction prend la forme d'un grand nid d'acier et est ainsi surnommée le Nid d'oiseau. En acier inoxydable, ce stade moderne est pensé pour traverser les âges dans une optique de développement durable. Le Centre National Aquatique est plus connu sous le nom du Cube d'Eau. De la forme d'un cube, d'où son surnom, ce centre aquatique est construit à partir d'une structure très légère qui imite les bulles de savon ou encore la constitution des cellules du corps humain. Egalement pensée pour le développement durable, la structure du Cube d'eau a été bâtie de telle sorte à réduire de 30 les dépenses d'énergie.

L'oeuf de Pékin

Cette ville des théâtres a été surnommée l'œuf de Pékin de part sa forme. Cette immense structure de titane et de verre est un monument futuriste réalisé par l'architecte français Paul Andreu. Entouré d'un lac artificiel, l'œuf de Pékin donne l'impression de flotter à la surface de l'eau. Une fois à l'intérieur, la structure donne l'impression d'un espace immense et aéré.
Le Grand Théâtre National de Pékin a rencontré et rencontre encore aujourd'hui des critiques. Construit en plein centre de Pékin, à quelques pas de la Cité Interdite, il offre en effet un grand contraste avec le paysage architectural traditionnel du centre ville de Pékin. C'est d'ailleurs pour cela qu'il est devenu un site touristique très prisé lors d'un voyage à Pékin. 

La tour CCTV

Le siège social des principales chaines de télévision chinoise a été construit pour montrer la modernisation de la capitale à l'occasion des Jeux Olympiques de 2008. L'architecture très moderne de cette construction a été controversée pour de nombreuses raisons dont notamment sa forme futuriste et décalée et sa localisation puisqu'elle surplombe littéralement le trafic routier. Conçu par des néerlandais, ce défi d'ingénierie porte plusieurs surnoms. Le plus connu et le plus représentatifs de sa forme est bien sûr « la tour pantalon ». Mais le public chinois le surnomme également « fenêtre sur la Sagesse » (智窗) ou encore « Hémorroïdes » (痔疮 qui est d'une prononciation similaire).
L'œuf, le nid d'oiseau ainsi que la tour CCTV ont d'ailleurs fait parti du top 10 des constructions modernes sélectionnées par le Time Weekly aux Etats Unis en 2007. Alors pourquoi ne pas y passer lors de votre visite de Pékin !

Le terminal 3 de l'aéroport international

Cette construction, connexe au projet des Jeux Olympiques de 2008, a été pensée en tout point pour le confort et la facilité de circulation des passagers. Cet immense terminal a également une forme extérieure assez exceptionnelle. Vu du ciel, le design rappelle la forme d'un dragon en plein vol, animal mythique symbole de l'empereur des dynasties. Les traditions architecturales chinoises sont intégrées également au style moderne. L'intérieur du terminal 3 du Beijing Capital a été aménagé selon le Fengshui et le toit du terminal est doré, telles les toitures de la Cité Interdite.

La gare du sud 

Cette nouvelle gare a été ouverte pour les Jeux Olympiques de 2008. Le concepteur de cette gare, Wang Mu a cherché à construire une gare qui, vue du ciel, ressemble à un ovni gracieusement posé près de la rivière Qingshui. Les murs de verre permettent d'avoir une vue sur les jardins extérieurs et offrent une plus grande luminosité. Les salles d'attentes sont également séparées par des cloisons de verre. Des panneaux solaires sur le toit permettent, là encore, de réduire les dépenses d'énergie. Si vous voyagez dans le nord de la Chine en train, vous aurez sans doute l'occasion d'admirer cette gare à l'architecture unique.

Le Musée de la Capitale 

Autrefois localisé dans l'enceinte du Temple de Confucius, la municipalité a décidé de construire un bâtiment alliant design moderne et traditionnel dans lequel serait exposée l'évolution de la capitale. Là encore construit par un architecte français, ce musée de la Capitale est un bloc architectural moderne sur la plus grande avenue de Pékin. Le concept est basé " sur les héritages humains et culturels pour servir la société " et souligne une « intégration harmonieuse du passé et du présent, de l'histoire et du modernisme, de l'art et de la nature ». La toiture d'acier et les immenses baies de verre représentent le rythme auquel Pékin se développe. L'architecture moderne internationale s'exprime également à travers les effets visuels s'opérant sur la structure transparente et grandiose.

La Bibliothèque Nationale de Chine

La troisième plus grande bibliothèque du monde se trouve dans un bâtiment moderne de Pékin. L'architecture de cette immense construction futuriste marie parfaitement la façade splendide de la bibliothèque à la solennité gracieuse de ces lieux. Comparé à l'extérieur des lieux, l'intérieur de la bibliothèque est ultramoderne, surtout la bibliothèque numérique inaugurée en 2008.

De nombreux autres buildings sont construits dans l'optique de faire de Pékin une capitale futuriste et peuvent valoir le détour lors d'un voyage sur Pékin. Parmi ces monuments, on retrouve le New Poly Plaza qui a une forme triangulaire basée sur un plan en L. Il y a aussi le complexe résidentiel Beijing Linked Hybrid dont les immeubles sont rattachés les uns aux autres par des ponts couverts. SOHO China, cabinet d'architecture chinois, est également à l'origine de certains buildings des plus futuristes de Pékin comme Wangjing SOHO ou Galaxy SOHO. Le goût du moderne se développe à tel point à Pékin que même les alentours commencent à être touchés par ce phénomène de constructions futuristes. On retrouve donc un ensemble de maisons modernes dans la nature à Commune By The Great Wall, autres monuments construits par SOHO China.

En vous baladant autour d'un de ces bâtiments futuristes, vous entendrez probablement un Chinois vous dire : « En Occident vous gardez vos traditions et vos monuments historiques. Mais vous considérez la Chine comme un laboratoire architectural. Vous testez chez nous des monuments ultramodernes sans lien avec notre passé. » Voilà souvent ce que pense la population locale de ces prouesses d'ingénierie. Mais, comme pour la Tour Eiffel qui n'était pas acceptée au début, il faudra du temps pour que ces constructions soient appréciées à leur juste valeur.

  • Saison idéale pour la visite

    Avr. Mai. Juin. Juillet. Août. Sept. Oct. 
Haut de page
  • visite Découverte du vrai Pékin en métro

    Découverte du vrai Pékin en métro

    7 jours - à partir de 516 €

  • visite Place Tiananmen

    Place Tiananmen

  • visite Grand Théâtre National

    Grand Théâtre National

  • visite 798 art district à Dashanzi

    798 art district à Dashanzi

  • visite Mausolée de Mao Zedong

    Mausolée de Mao Zedong

  • visite Nid d'oiseau de Pékin

    Nid d'oiseau de Pékin

  • visite Musée de la Capitale

    Musée de la Capitale

  • visite Musée national de Chine

    Musée national de Chine

  • visite Cube d'Eau de Pékin

    Cube d'Eau de Pékin

  • visite Aéroport de Pékin

    Aéroport de Pékin