Village de Chenjiagou lieu de naissance du Tai Chi de l'école Chen

Village de Chenjiagou Jiaozuo Henan
Le Tai Chi (ou Taijiquan) pratiqué autrefois par le maître Chen Wangting est aujourd'hui l'un des courants du Tai Chi les plus populaires en Chine. Son village natal, Chenjiagou, dans la province du Henan, est considéré comme le lieu de naissance du Tai Chi de l'école Chen. Transformé en immense complexe dédié à cet art martial, c'est aujourd'hui le lieu idéal pour en apprendre plus sur les pratiques de cette école.

Ecole Chen

Depuis de nombreuses années, il existe un grand débat quant à la réelle origine du Tai Chi en Chine. Certaines personnes pensent que Chen Wangting (1600-1680) est le fondateur de cet art martial. En conséquence, son village natal, Chenjiagou, situé à une centaine de kilomètres du temple de Shaolin, est considéré par ces dernières comme le lieu d’origine du Tai Chi.
Ce grand mystère autour de la naissance du Tai Chi est ainsi utilisé par le gouvernement local pour développer le tourisme sur son territoire en créant de nouvelles attractions autour de la thématique « reliques anciennes » tel que le parc culturel national du Tai Chi.

Temple des ancêtres de Chenjiagou

Construit par les descendants du clan des Chen pour commémorer leur ancêtre Chen Wangting, le temple des ancêtres a été agrandi pour devenir aujourd'hui le mémorial des maîtres de l’école de Tai Chi Chen de ces deux dernières dynasties. Ainsi, les membres de la famille Chen se succédent dans cet art martial chinois sur plusieurs générations !

Ecole de Tai Chi de Yang Luchan

Située au centre de l’avenue Tai Chi du village de Chenjiagou, l'école occupe les locaux de l’ancienne résidence de Chen Dehu, datant de la dynastie Qing. Lorsqu’il avait dix ans, Yang Luchan (179-1872) s’est rendu au village de Chenjiagou pour apprendre le Tai Chi. Malheureusement, les maîtres du clan Chen ont toujours refusé de l’initier à cet art martial. Plus tard, ce dernier, très persévérant, réussit à entrer dans la résidence de Chen Dehu en devenant un domestique. Sur place, il apprit secrètement les principes du Tai Chi et fut finalement accepté comme apprenti par l’héritier de la sixième génération du clan Chen, maître Chen Changxing (1771-1853). Son apprentissage accompli, Yang Luchan partit pour Pékin et enseigna les arts martiaux dans la résidence princière de la ville.
De nos jours, beaucoup de personnes considèrent Yang Luchan comme étant l'un des fondateurs du Tai Chi. La résidence où il a appris le Tai Chi a donc naturellement repris son nom. 

Dongdagou

Situé dans un cadre magnifique entre forêts et étangs, le site de Dongdagou est connu dans tout le pays pour être l’endroit où Chen Wangting fonda l’art martial du Tai Chi. Parfait pour la méditation et le repos, ce lieu naturel devenu un lieu important où les maîtres viennent pratiquer leurs arts martiaux. 

Vous l'aurez donc compris, pour en apprendre un peu plus sur le Tai Chi, il n'y a rien de mieux que de visiter le musée national du Tai Chi de Chenjiagou et d'explorer les autres édifices qui font partie intégrale du patrimoine culturel immatériel de la ville tels que le temple des ancêtres, le parc culturel national du Tai Chi ou encore l'école de Tai Chi de Yang Luchan.

    

  • Saison idéale pour la visite

    Avr. Mai. Juin. Sept. Oct. 
  • Altitude

    110M
Haut de page
  • visite Pèlerinage aux origines du Kung-fu et stages de Tai chi

    Pèlerinage aux origines du Kung-fu et stages de Tai chi

    13 jours - à partir de 1 946 €

  • visite Grottes de Longmen

    Grottes de Longmen

  • visite Temple du cheval blanc

    Temple du cheval blanc

  • visite Temple Shaolin

    Temple Shaolin

  • visite Mont Song

    Mont Song

  • visite Monuments historiques du Henan

    Monuments historiques du Henan