youyoutu-prix-nobel

Premier Prix Nobel de la médecine pour la Chine

Nous le savons déjà depuis début octobre, la Chinoise Youyou TU est co-lauréate du Prix Nobel de la médecine 2015. Mais c’est hier, le 10 décembre, qu’elle a enfin reçu les documents officiels, de la main même du roi de Suède Charles XVI Gustave, à Stockholm.

Il faut dire que le docteur Tu n’y croyait plus. Ces recherches sur le paludisme datent de la fin des années 70 mais elle n’avait jamais passé le stade de nominée au Prix Nobel jusqu’à aujourd’hui.

Son parcours est des plus inhabituels dans un pays où les relations (guanxi) sont très importantes. En effet, Youyou TU n’a pas de doctorat, chose rare en Chine pour une scientifique de renom. De même, le standard chinois veut que les grands personnages aient fait une partie de leurs études à l’étranger ; ce qui n’est pas le cas de Youyou TU. Enfin, malgré 4 demandes, elle n’est toujours pas membre de l’académie nationale chinois. Il faut dire que sans laboratoire privé, sans fonds et sans primes, elle ne part pas avantagée…

Et pourtant, c’est elle qui fut choisie par Mao Zedong en 1967 pour mener un projet secret de lutte contre le paludisme. Au cours de ses 13 ans de recherches, elle a réalisé divers tests à partir de la médecine traditionnelle chinoise et c’est ce qui lui a permis de faire une découverte majeure.
Après de nombreux essais, elle est finalement arrivée à extraire l’artémisinine de l’armoise annuelle. Ce traitement permet de réduire la fièvre des personnes touchées par le paludisme et de réduire le nombre de parasites dans le sang.

C’est à ce jour c’est le traitement le plus efficace et le plus sûr pour lutter contre le paludisme. il faut savoir que des centaines de millions de personnes sont atteintes de cette maladie. Or, d’après Médecins Sans Frontières, le traitement (maintenant amélioré) de Youyou TU, permettrait de réduire de 39% la mortalité des adultes et de 24% celle des enfants touchés.

Ce traitement qui est, d’après le comité du prix Nobel, « inspiré » de la médecine chinoise traditionnelle, vaut donc bien une belle récompense !

A noter : Youyou TU est la première femme chinoise à recevoir le prix Nobel. Déjà récompensée par ses compatriotes, toute la Chine est aujourd’hui très fière qu’elle soit reconnue par le reste du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *