Les œuvres de Leoh Pei Ming

 

Leoh Pei Ming
Leoh Pei Ming

Dans la nuit du mercredi 15 mai 2019, l’architecte sino-américain centenaire Leoh Pei Ming (Pei Lu Ming) est décédé. Célèbre dans le monde entier, ce dernier est à l’origine de la conception de la pyramide du Louvre de Paris et de la Tour de la Banque de Chine (Bank of China) à Hong Kong. Véritable symbole de l’architecture en Chine, nous avons aujourd’hui souhaité vous partager un peu de son histoire et quelques-unes de ses magnifiques œuvres qui demeureront à jamais gravées dans nos mémoires.

Pei Lu Ming est né le 26 avril 1917 à Guangzhou dans le Sud de la Chine. Ses ascendants, originaires de la ville de Suzhou, sont alors très connus dans le pays pour leur pharmacopée traditionnelle. Issu d’une famille aux revenus assez élevés, ce dernier est venu vivre à Shanghai lorsque son père s’est vu attribuer un poste à haute responsabilité dans les finances. Vers l’âge de dix ans, Pei découvrit pour la première fois son attrait pour l’architecture. Un jour, alors qu’il était sur le chemin de l’école, il leva la tête et aperçut le magnifique Park hotel de Shanghai en construction. A partir de ce moment-là, tel un vrai architecte, il commença à réfléchir et à imaginer la future image du bâtiment. Plus tard, en 1935, Pei part étudier aux Etats-Unis et obtient un diplôme de design à l’université de Harvard en 1948. Dès lors, son destin était scellé, il fonda ainsi sa propre agence en 1954.

Un style artistique unique

Passant ses vacances d’enfance chez ses grands-parents dans le magnifique Jardin de la forêt du lion de Suzhou et vivant au jour le jour dans la ville de Shanghai, ce dernier a puisé toute son inspiration dans ces deux villes. Nous retrouvons ainsi dans ses œuvres cette mosaïque artistique du traditionnel et du moderne. A travers ses réalisations, nous nous souviendrons de sa technique artistique si particulière qui se définissait par un jeu d’ombres et de lumières sur des supports en verre réfléchissant.

Pyramide du Louvre (1989)pyramide du Louvre

Unique en France, la pyramide du Louvre est l’une des constructions les plus célèbres de l’architecte. Construite à partir de verre réfléchissant, celle-ci est souvent comparée à un puit qui capture la lumière pour la faire ressortir et éclairer toute la pièce. Cette forme triangulaire assez spectaculaire est aujourd’hui considérée comme un joyau de l’architecture moderne.

Tour de la Bank of China à Hong Kong (1990)

Tour de la Banque de Chine

Autre grande réalisation de l’architecte, celle-ci est principalement composée de formes triangulaires en verre réfléchissant ainsi la lumière du soleil. Lors de sa construction, le bâtiment était alors considéré et apprécié comme le plus grand édifice de Hong Kong.

Tour EDF dans le quartier d’affaires de la Défense à Paris (2001)

quartier d'affaires de la défenseEdifiée toute en verre sur 70 mètres de hauteur, c’est une des dernières œuvres laissées par l’agence de Pei sur l’hexagone.

Musée de Suzhou (2006)

musée de Suzhou

Edifié en 1960, le musée de Suzhou a été personnellement rénové en 2006 par Pei. A travers sa conception, nous pouvons remarquer que le complexe combine à la fois un mélange de couleurs typiques des maisons locales chinoises du vieux Suzhou (en noir et blanc) et les formes différentes qui composent la structure du bâtiment jouant avec la lumière du jour sont également empreintes de modernité. Pei s’est donc inspiré grandement des caractéristiques de l’architecture de son pays pour réaliser ce chef-d’œuvre artistique.

Musée d’art islamique de Doha, Qatar (2008)

musée d'art islamique de Doha, Qatar

Dans un  style assez similaire au musée de Suzhou, le musée d’art islamique de Doha a été bâti sur une île artificielle à partir de formes cubiques sous le modèle de la mosquée Ibn Touloun du Caire. Ainsi, l’architecte et son équipe ont essayé de respecter un design en lien avec cette culture. De même, les œuvres d’art exposées à l’intérieur des murs du musée sont un étalage de reliques culturelles remontant jusqu’au VIIème siècle.

macao musée scientifiqueMacao Science Center (2009)

Dernière réalisation de Pei en collaboration avec ses deux fils, le musée scientifique de Macao, conçu en forme conique, est un des symboles de la ville et de l’architecture moderne chinoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *